Carnet de route

Chamonix 21

Sortie :  Séjour alpinisme Chamonix du 03/07/2021

Le 29/07/2021 par Capezzali Jean-pierre

Chamonix.

Voilà environ quatre ans que ce projet trotte dans l’air, plusieurs fois reporté, annulé pour mauvais temps l’an dernier, en 2021 on concrétise…

La phase conception dépassée, les détails enfin arrêtés, reste l’éternelle incertitude de la MTO. Malgré une prévision peu engageante neuf décident de tenter la chance avec une obligation, s’adapter au jour le jour aux caprices du ciel.

Dimanche 04 juillet, après la découverte des aiguilles rouges et du lac Blanc au bénéfice de quelques éclaircies et d’une descente bien arrosée, le moral de la troupe oscille entre satisfaction pour ce beau parcours et inquiétude pour la suite du séjour.

Lundi, avec la promesse d’un retour du soleil en fin de matinée, le parcours en traversée des aiguilles Crochues est décidé. Quelle ambiance ! Vent, brume et visibilité réduite sur ces arêtes, parfois bien aériennes, provoquent quelques inquiétudes chez les moins expérimentés. En réalité, pour paraphraser notre Gaston (Rébuffat) national, les cordées sont à leur place, personne n’est en réelle difficulté et le soleil nous récompense dès le début de la descente au col des Dards. Reste un dernier challenge, attraper la dernière benne pour éviter les derniers 900 mètres de descente sur Chamonix… Bravo les filles et merci à Raymond et Bruno.

Le vent est encore bien présent en altitude ce mardi matin, la montée en direction de l’aiguille du midi et surtout les conditions à 3500 ne sont pas garanties…

La descente de la vertigineuse arête en direction du plateau du midi provoque à nouveau une petite montée d’adrénaline mais la capacité de persuasion des chefs de cordée recentre tout le monde sur l’essentiel,  la trace et le placement des pieds.

Au cours de notre traversée en direction du col du Rognon nous constatons, à notre grande  satisfaction, que les pointes Lachenal sont bien moins fréquentées qu’à l’accoutumé et qu’elles restent en excellentes conditions. L’ambiance montagne est assurée et une brume complice masque la vertigineuse profondeur  de la face sud. Forts des enseignements de la veille, les quelques pas de mixte sont négociés aisément malgré quelques « couinements » dans la colonne. Les conditions, vent et grésil, nous imposent de ne pas traîner et nous enchaînons les rappels vers le calme des salons panoramiques de l’aiguille du midi. Au retour la superbe arête est enlevée sans aucun problème, notre arrivée provoque comme souvent l’admiration des « simples touristes » médusés par ces extra-terrestres évoluant au-dessus des abîmes.

Notre séjour en restera là, les prévisions des deux jours suivants sont plus propices au tarot qu’aux exploits en altitude, mercredi sera donc la journée du retour sur Gap avec l’intention de finir en beauté par la traversée du Pelvoux.

Comment conclure sans remerciements, aux participants pour la bonne humeur et la cohésion du groupe, au chalet alpin du Tour pour la qualité de son accueil, sa disponibilité et la qualité de sa table, sans oublier la discrète mais efficace fermeté de notre mentor Jonathan garant de la sérénité de tous.

Malgré quelques aléas, cette « découverte » chamoniarde reste une belle expérience de haute montagne dans un massif trop peu connu des Gapençais. Gageons que ce séjour provoquera une dynamique et que les volontaires seront nombreux pour envisager un vrai séjour multi activités dans la « mecque » de la montagne française.

 

 

 







CLUB ALPIN FRANCAIS GAP
9 RUE BAYARD
05000  GAP
Contactez-nous
Tél. 04 92 51 55 14
Permanences :
mercredi et vendredi 14h-17h30
Agenda